Soins capillaires 100% cuisine africaine

nappy cheveux afro cotonetchiffons

Le constat est tombé et il est sans surprise, ma qualité de vie est bien meilleure depuis mon retour sur le continent . Au delà d’un confort matériel subjectif, je me suis refaite une santé physique, et surtout capillaire. Si je dois en énumérer les raisons, je désignerai vaguement, l’air, l’eau et biensûr la terre.

En détails, mon alimentation devenue presque dans sa totalité organique et saine, et ce même en mangeant en extérieur a joué un rôle pondérant dans cette différence. L’eau, aussi, que je consomme au quotidien compte une très faible présence voire pas de calcaire. Et malgré un soleil impitoyable parfois, l’humidité caractéristique à Conakry, permet un environnement propice à la pousse, la santé de mes cheveux et celle de ma peau.

D’un point de vue physique donc, le pari est remporté haut la main.

Cependant je ne suis pas là pour vous conter des fables: Conakry n’est pas simple.. Mais je considère que chaque cadre comprend ses défis, et vous challenge au quotidien. À vous de vous y adapter ou de faire preuve d’ingéniosité face à certaines situations. Ce n’est pas tous les jours évident, mais je pense que c’est comme ça partout ou nous choisissons (ou pas) de résider.

Bref.

À Conakry, le moment tant redouté où je me suis retrouvée à court de mes produits capillaires favoris, est arrivé. Des produits que même en habitant Paris, je commandais dans leur presque totalité des États-Unis (quand je vous dis que la frustration n’a ni mère, ni père).

Oui, oui, moi qui déjà de la France criais mon insatisfaction, quelle a pu être ma réaction une fois ici ou la simple pensée d’une livraison tenait du fantasme?

Et bien, l’impensable se produisit, j’ai mis du lait dans mon bissap. Ba oui ! De l’eau dans le bissap on a connu plus blasphématoire. Ma réaction a été d’appliquer mes conseils: j’ai ainsi choisi de détourner des produits de ma cuisine africaine en tant que soins.

nappy afro hair cotonetchiffons

Pour Coton et Chiffons et vous mes chéri.e.s, j’ai souhaité pousser le concept plus loin. À cet effet j’ai composé une routine capillaire simple, complète et économique uniquement inspirée du terroir africain.Vous pourrez appliquer cette routine dans son entièreté ou dépanner, substituer certains de vos produits par ceux énoncés.

ÉTAPE 1: Le bain d’huile ou le Pre-Poo

Le bain d’huile est une étape appréciée de beaucoup mais facultative à mes yeux. L’interêt de ce geste est de créer un film protecteur entre le cheveu et l’action abrasive du shampooing. N’importe quelle huile remplirait bien cette fonction, mais dans une cuisine africaine, l’huile de palme est l’huile par excellence pour votre pre-poo.

L’huile rouge comme on l’appelle en Guinée est extraite à froid du fruit du palmier. C’est une huile reconnue pour ses vertus, hydratantenourrissante et protectrice. Elle est riche en vitamine A et beta-carotène et vous démêle les cheveux comme un charme! Elle protège également les cheveux des rayons du soleil, un point non négligeable quand le thermomètre flirt avec les 30 degrés là ou on habite.

huile de palme huile rouge soin

Répartissez une quantité suffisante d’huile de palme de vos racines à vos longueurs en insistant sur vos pointes, couvrez votre tête d’un sachet en plastique afin de créer un effet de serre qui ouvrira vos cuticules et permettra une meilleure pénétration du soin. Laissez poser  30 mins avant le shampooing ou toute la nuit.

ÉTAPE 2: Le shampooing

Un produit du terroir africain qui remplit parfaitement la fonction de shampooing est le savon noir. Je pense qu’il n’est plus à présenter, surtout aux africaines. C’est un produit fait à base de beurres de karité, de cacao, de cendres de végétauxfeuilles de bananiers etc.  Il est naturel, doux à l’extrême et riche en vitamine E. Un critère important en tant que crépu.e.s car il n’y a aucun risque qu’il vous irrite le cuir chevelu, au contraire il est l’allié idéal de nos cheveux secs. Toutefois prenez soin de le choisir avec précaution car beaucoup de savons noirs sur le marché sont altérés.

savon noir afrique soins

Diluez les boules de savon noir avec un peu d’eau afin de former une pâte et utilisez là comme n’importe quel shampooing. 

ÉTAPE 3: Le masque ou soin profond

 J’avais toujours tendance déjà à agrémenter, enrichir les masques que j’achetais dans le commerce avec des éléments de ma cuisine. Une recette que j’affectionne en particuliers, et qui est effective, est un masque fait à base de crème de coco et j’insiste sur la crème et non lait de coco, yaourt , gingembre et miel. J’ai commencé à utiliser ce masque en 2014 dans le cadre d’un challenge de pousse, à raison d’une fois par semaine. Il m’a fait gagner plusieurs centimètres et surtout en volume tout en m’assouplissant les cheveux à chaque lavage car il agit comme un défrisant naturel

kara crème de coco soins

Mélangez 100ml de crème de coco tiède à deux cuillères à soupe de yaourt grec ou un autre yaourt dense, une cuillère à soupe de miel, et 10ml de jus de gingembre frais (activateur de circulation sanguine, favorise la pousse des cheveux). Procédez comme avec le pre-poo en laissant poser cette fois 30-45 mins.

Pour les conakrykas la crème de coco Kara, ma préférée, est vendue à 27 000 FG chez Imperial à Kaloum. En France je me la procurais chez Auchan, pour moins de 2euros. Foncez les yeux fermés.

ÉTAPE 4: Hydratation 

Utilisé comme condiment et légume nous connaissons tous le gombo dans nos assiettes et non sur notre tête! Et bien quelle erreur!

Le Gombo est le fruit de l’hibiscus qui une fois au contact de l’eau dégage une substance gélatineuse et visqueuse. Cette matière lisse incroyablement nos cheveux crépus et les rends malléablesprévient leur chute, en plus de les hydrater et de définir les boucles. Faites le infuser avec des fleurs d’hibiscus séchées (bissap) qui sont elles aussi réputées pour favoriser la pousse du cheveu, lutter contre les pellicules et l’apparition des cheveux blancs.

Vous voilà avec un cocktail sur mesure, à vaporiser sans modération sur votre chevelure.

hibiscus leave-in soins

Pour 150ml d’eau de source, faites infuser pendant  10 mins deux gombos découpés et trois fleurs d’hibiscus sechées. Mélanger régulièrement puis filtrer le mélange. Vous pouvez y ajouter de l’huile essentielle de pamplemousse comme conservateur ou garder votre cocktail pendant 3j-4j. Après il est conseillé de s’en débarrasser.

ÉTAPE 5: Styling

À court d’eco-styler, d’aloe-vera ou autre gels sans alcool, le gel de gombo (mentionné ci-dessus) fera parfaitement l’affaire. Il suffit de faire bouillir une poignet de gombos découpés en rondelles avec 150 ml d’eau de source pendant 15-20 mins et de filtrer le mélange dans un filtre à café ou un bas et à vous la définition ! De plus il contrôle efficacement les petits chichis (baby hairs).

Quant au beurre de Karité, l’illustre karité, est le produit indetrônable de la salle de bain de toute africaine mais aussi de sa cuisine car beaucoup, moi y compris, le cuisinent. Il est le seul geste beauté que nous avons toutes en commun, qu’on habite un village, une capitale ou une métropole occidentale. J’ai la chance d’avoir mon grand-père qui habite au Fouta et qui en est producteur donc pour nous le karité n’a plus besoin de faire ses preuves. Le beurre de Karité scelle incroyablement bien l’hydration du cheveu. Il prévient les frisottis, et rend vos cheveux doux, et brillants au coiffage.  Son odeur par contre fait moins d’adeptes, aussi je bats le mien à l’aide d’un fouet électrique avec d’autres beurres comme le beurre de mangue et le beurre de cacao, et j’y ajoute de l‘huile essentielle de pamplemousse.

gombo hibiscus soins

Appliquez le sur votre corps, vos cheveux, votre compte en banque, votre compagnon rebelle, votre année 2017, et laissez le soigner tous vos maux lol !

Voilà qui vient clôturer cet article.

Retenez que profiter des fruits de notre habitat d’origine est le meilleur geste beauté que l’on puisse adopter. Le recours à la pharmacopée africaine, est une pratique ancestrale et probante qu’il faut continuer à célébrer. Nous n’avons pas attendu de grands industriels de la beauté pour le savoir et nous ne devons surtout pas l’oublier.

cheveux afro nappy cotonetchiffons soins

J’espère sincèrement que cet article vous aura plu, dîtes moi ce que vous en avez pensé et laissez vos questions en commentaires. Si vous essayez l’une des recettes que j’ai proposé plus haut marquez moi dessus sur vos réseaux sociaux, haschtag: #cotonetchiffons.

Des bisous, marie-louise

Share:

30 comments so far.

30 réponses à “Soins capillaires 100% cuisine africaine”

  1. Fathme dit :

    C’est mon article préféré ! J’ai l’impression d’avoir appris plein de truc et j’ai particulièrement aimé la phrase « appliquez le sur votre corps, vos cheveux, votre compte en banque, votre compagnon rebelle … » Lol. Les photos sont jolies, elles vont bien avec ton graphisme. J’ai hate pour la suite 🙂

    http://www.guineanintlse.com

    • ML dit :

      C’est mon préféré aussi je crois bien! Ce n’était pas évident mais je suis fière du rendu final. Merci beaucoup ma chérie. Bises.

  2. Madelina dit :

    Ce billet est juste super ! Hâte de tester les prodiges du gombo 😊
    Gros bisous et Merci pour l’astuce

  3. Djunkiie dit :

    A W E S O M E !!!!!!!

  4. AToutouK dit :

    Definitely gonna try this. Keep going girl, you’re making amazing out of little things. Love

  5. Rama dit :

    OMG This is great can’t wait to try

  6. Sow dit :

    Génial ton blog et je suis super contente de te lire ainsi et te de voir partager nos astuces africaines😘

    • ML dit :

      Merci beaucouuuup, ça fait énormément plaisir. Étant africaine, il était important pour moi de faire un article qui mettrait nos produits en valeur.

      J’espère te revoir ici très vite. Bises

  7. DJENA dit :

    On veut plus de conseils capillaaaaaire #proudofyougirrl

  8. Njessy_k dit :

    👌🏾👌🏾 this article is just theBomb.com
    Thanks for sharing all these amazing tricks from our Motherland! Xoxo

  9. Vithy dit :

    Tu m’as donné envie de repasser au naturel, tout à l’air tellement simple avec cet article.
    Je ne sais pas ce qui m’étonne le plus entre l’huile rouge et le gombo! Tu m’en apprends des choses!
    Sinon à part ça, je le ferai ce mélange et le passerai sur mon compte en banque et mon année 2017, je te tiens au courant! Ahaha 😘

    • ML dit :

      J’ai vu tes récentes photos et j’ai refusé d’y croire un instant, puis je me suis dit que tu avais surement une bonne raison, pis ce ne sont pas mes cheveux après tout! MDR. En attendant je suis extrêmement ravie que cet article ait pu te montrer le verre à moitié plein cette fois. Moi je dis: Ah bas le productjunkisme!Lol minimal care is the best care. Ahahaha je sais que les effets sont moindres pour les pigeons voyageurs qui font les quatre coins du monde parce que le karité il l’ont avalé à la naissance et bienfaits sont à vie!
      Bises ma chérie.

  10. Camara Kankou dit :

    Super article ! J’ai beaucoup aime étant une adepte du home made . Tu as une belle plume et c’est très agréable à lire . Le blog donne envie d’y rester ! J’ai appris de nouvelles choses . Je reviendrais .

    • ML dit :

      Alors déjà merci beaucoup Kankou d’être passée par là. Je suis super ravie que l’article et le blog en général te plaisent, ça me donne de la force pour la suite! Je n’étais pas très homemade mais je m’y habitue progressivement, et je dois t’avouer que c’est gratifiant de voir ses propres recettes porter leurs fruits.

      Je t’embrasse et je te dis à la prochaine!

  11. Marie dit :

    Excellent article . J’attendais un article comme celui là ,étant nappy aussi . Tu as su répondre aux préoccupations des nappys qui vivent à Conakry et sur le terroir africain . Les photos sont très jolies , le blog est très bien fait ,c’est colorée ça donne envie d’y rester c’est mon coup de cœur
    Tu as une excellente plume . J’ai appris de nouvelles choses . Je t’encourage à continuer .
    J’espère dans un futur proche que tu lanceras une webtv / emission sur les nappys de Conakry .
    #Teamnatural

    • ML dit :

      Déjà merci beaucoup pour l’interêt que tu as porté à mon article et pour avoir pris le temps de commenter. Merci, merci, je fais du mieux que je peux, et je dois avouer que je suis fière du résultat. Pour la webtv pourquoi pas, j’ai appris à ne jamais dire jamais. J’ai fait un tour d’ailleurs sur ton blog, et j’ai enmagasiner tellement d’infos, c’est hallucinant! Je t’encourage vivement à persévérer de ton côté. Au plaisir de te revoir ici, bises.
      #TeamNaturalALLTHEWAYYYY

  12. Kadija Leah dit :

    Toujours un plaisir de te lire ML! Merci pour tous ces Tips !

  13. Keita nany dit :

    De très beaux conseils capillaires, j’adore! Fan des produits naturels. Cependant quel ingrédients de ton article est destiné au corps?
    Pour le reste je vais immédiatement m’y mettre…😊

    • ML dit :

      Merci beaucoup Nany! alors je parlais de ma chantilly de Karité maison lol!.Tu me montreras le resultat? Gros bisous ma chérie!

  14. Stéphanie dit :

    Merci beaucoup pour cet article ! Je retiens quelques conseils intéressants qui pourraient vraiment m’être utile. Je ne suis pas en Afrique mais en Colombie et ici, difficile de trouver des produits pour cheveux afro ici (Medellín), mais j’en ai conclu qu’avec tout les produits culinaires à portée de main, il serait plus judicieux de faire des produits faits maison (et raison de plus d’alléger le sac à dos !). J’attends d’être en rad des produits avant de me lancer 😃

    • ML dit :

      Merci à toi d’être passée par là, et de m’avoir laissée un mot! Wow, la Colombie, quel dépaysement! Écoutes j’espère qu’en heure cet article saura t’être d’une grande aide!
      Bon courage et bises!

  15. Awa dit :

    Bcp d’astuces sympas qui pourront toujours servir. Super visuels pour ton blog en général, ça donne envie de continuer à te lire. Good job !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *